J’ai testé pour vous… aller voir un Musical !

(spoiler: soyez rassurés, cet article ne va PAS ENCORE parler de NYC )

marry poppins

J’ai très peu de regrets concernant mon voyage à New York.
Mais s’il y en avait bien un qui subsistait, c’était bien le fait de ne pas avoir assisté à un musical à Broadway (une comédie musicale, comme on dit en pur français).

Pourtant, dans les rues de Broadway et de Times Square, ce ne sont pas les occasions qui manquent. Tous les dix mètres, on vous propose d’assister à Wicked, Mamma Mia ou Mary Poppins (j’en passe et des meilleures), et ce ne sont pas leurs affiches gigantesques et colorées qui vont vous en dissuader.
Par contre, la file d’attente monstrueuse au guichet TKTS de Times Square en sera bien capable.

times square

Alors que je suis assise dans le hall d’embarquement pour Londres, j’apprends dans mon petit guide que le West End de la capitale britannique est si concentré en théâtres (plus de quarante) qu’il a été rebaptisé Theatreland par le conseil municipal de Westminster.
Ni une ni deux, je me dis que c’est le moment de rattraper ma bévue new yorkaise!
J’assisterais à un musical à Londres ou je n’irais pas du tout (c’est là que vous pouvez constater que je suis très excessive car à cet instant-même, j’avais mon carton d’embarquement en main, et ma valise était déjà partie pour la soute) !

Après un bref passage en revue des comédies musicales jouées à Londres, c’est Le Roi Lion qui sort vainqueur de la compétition inter-musicals!
Je me rends donc au guichet TKTS de Leicester Square pour en savoir plus sur les places à tarif réduit.
En effet, ces guichets sont les endroits préconisés par les guides touristiques pour dénicher des billets pour des comédies musicales à moindre prix puisque les places restantes y sont vendues (cela veut également dire qu’il faut être flexible sur son choix et son horaire et aussi se lever tôt). D’autres revendeurs existent dans ce genre d’endroits touristiques mais ils sont fortement déconseillés (d’ailleurs, si quelqu’un a déjà pris ses billets dans de telles boutiques, n’hésitez pas à m’en dire plus sur votre expérience, cela m’intéresse fortement!).

Bref, quelle ne fut pas ma déception lorsque j’apprends que The Lion King est un show tellement exceptionnel qu’il n’est jamais en tarif réduit !
Je décide donc de revenir le vendredi matin, pour trouver des billets pour le soir. Ce seront les prix et les disponibilités qui feront office de critères de sélection.

Le vendredi matin venu, la file d’attente est raisonnable à Leicester Square. C’est le fameux Singin’ in the rain que j’irai voir le soir-même.

photo

19h27 Palace Theatre, Londres : Première sonnerie. Il est temps de rejoindre sa place.
19h30 Palace Theatre, Londres : Deuxième sonnerie. Vous avez vraiment intérêt à être assis sinon, pas de pitié, le spectacle va commencer sans vous!
( C’est maintenant un fait avéré : la ponctualité britannique n’est définitivement pas un mythe! Rappelez vous l’attente insoutenable avant le concert d’Eve Angeli au Havre – si si, vous vous en souvenez bien…- ou bien les publicités d’une demi-heure avant Un Indien dans la ville ! Les Frogs et et les Rosbifs diffèrent décidément sur quelques points. )

Et là, place au spectacle!
Je ne savais tellement pas à quoi m’attendre en assistant à Singin’ in the rain. Je n’avais pas vu le film, je ne connaissais pas l’histoire, et malgré mon adoration pour Notre Dame de Paris et Le Temps des cathédrales lorsque j’avais dix ans, j’en connaissais assez peu sur les musicals anglophones (à part les reprises de Rachel Berry dans Glee -eh oui- ).

J’avais une seule certitude : celle de la scène la plus connue où Don Lockwood danse sous la pluie (of course, la pièce ne s’appelle pas Singin’ in the rain pour rien!)
Par contre, j’avais un doute. Les affiches affirmaient que plus de douze mille litres d’eau étaient utilisés durant le spectacle.
Maintenant je n’ai plus de doute. Les spectateurs des trois premiers rang non plus n’en n’ont plus  (ils auraient du penser au K-way).

Le show dure deux heures et demi, entre-acte incluse. Et pourtant, le temps défile diablement vite!
Les mots qui me viennent quand je repense à ce spectacle sont – en vrac- :
impressionnant/passionnant/spectaculaire/coloré/mouillé/entrainant/animé/magique/drôle/très drôle.

Les comédiens jouent/chantent/dansent vraiment très très bien.
C’est bien là la spécificité des musicals, les artistes doivent y être multifacettes!
Après observation, ceux-ci ne sont pas équipés de micros mais l’acoustique de la salle est telle qu’on les entend parfaitement. C’est bien à un show 100% en live auquel on assiste!

J’ai vite été happée par l’histoire et tout de suite émerveillée comme une petite fille devant les performances rythmées et passionnées des artistes. J’ai même été étonnée de reconnaître certaines chansons comme Make ’em laugh et Good Morning, dont j’ignorais qu’elles venaient de Singin’ in the rain!

Côté technique, la lumière et les décors, qui changent rapidement du tout au tout sans que l’on n’y prête vraiment attention, permettent aux spectateurs de voyager aisément d’un lieu et d’une ambiance à l’autre.

Je suis sortie du théâtre des étoiles plein les yeux, des images plein la tête et avec le rêve secret de vouloir être un jour une de ces artistes…
Puis je me suis souvenue que je ne savais même pas faire un entrechat ni une pirouette, malgré mes années de danse et la chorégraphie des Schtroumpfs et celle Rabbi Jacob (sad but true story).

(Note à moi-même: arrêter de m’enfiler plus de cinq épisodes de Glee à la suite, ça monte à la tête.)

PS: voici la bande-annonce du musical Singin’ in the rain pour vous donner envie en images et en musique!
Personnellement, ce fut mon premier musical, mais certainement pas le dernier!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s